A mon sujet

Né en 1973 j’ai suivi une formation de biologiste avant de travailler dans le secteur privé en vue d’intégrer la dimension environnementale dans le fonctionnement des sociétés et la conception de projets d’aménagements urbains.

J’ai longtemps souhaité écrire des romans de littérature de l’imaginaire, en particulier avec l’objectif de partager mes connaissances, réflexions et craintes concernant les conséquences sociales de la dégradation de notre environnement. La littérature offre en effet une plus grande liberté que l’expertise technique pour moi et une expérience culturelle et ludique immersive au lecteur, à mon sens complémentaire et plus accessible à toutes et tous que les rapports scientifiques.

Mon but n’est pas de désigner des coupables ou de donner des leçons de morales mais bien plutôt de proposer au lecteur une réflexion sur les risques et les conséquences pour nos sociétés des désormais inexorables changements qui nous attendent.